Nourriture, boisson qui dominera le marché canadien du cannabis en 2020: Mintel

28 février 2020 par CM Staff
Bonbons comestibles. PHOTO: Amanda Castleman, via Creative Commons TORONTO – Cela fait plus d'un an que le cannabis a été légalisé au Canada, et bien que les ventes en 2019 n'aient pas répondu à la plupart des attentes, 2020 est en bien meilleure position pour réussir. Cela dit l'agence d'études de marché Mintel. Les recherches de Mintel montrent que le marché canadien du cannabis compte non seulement un grand nombre d'utilisateurs, mais aussi des utilisateurs potentiels: six sur dix (59%) utilisent des Canadiens et / ou sont intéressés à utiliser du cannabis. De plus, un quart (27%) de tous les consommateurs déclarent avoir consommé du cannabis au cours des six premiers mois de la légalisation (octobre 2018 – mars 2019) et un tiers (32%) des non-consommateurs de cannabis se disent prêts à l'utiliser. Parmi ces utilisateurs potentiels de cannabis (non-utilisateurs actuels qui y sont ouverts), les produits comestibles sont le format le plus intriguant (48%), dont 47% des 20-34 ans, 49% des 35 -50 ans et 48% des plus de 55 ans. Au total, les deux tiers (66%) des non-utilisateurs ouverts sont intéressés par le cannabis comestible (comestible et buvable). Scott Stewart, analyste principal de la recherche, Mintel, a déclaré dans un communiqué: "La clé de la croissance future de nombreuses industries de consommation sera de convertir plus de consommateurs ouverts aux consommateurs de cannabis actuels mais pas actuels; leur réticence à essayer le cannabis transporté contribue à des ventes relativement faibles en 2019, mais la légalisation des produits comestibles et des boissons en octobre 2019 jouera un rôle majeur dans le succès de 2020. Les produits comestibles et les boissons peuvent être un excellent moyen d'introduction pour les nouveaux utilisateurs de se familiariser avec le cannabis et pour mieux comprendre l'expérience du cannabis, qui pourrait potentiellement conduire à l'utilisation d'autres formes de produit. »Selon Mintel, près de la moitié (46%) des consommateurs de cannabis utilisent pour s'amuser, en utilisant un pourcentage encore plus élevé de cannabis comme produit de bien-être. la moitié des consommateurs de cannabis l'utilisent pour se détendre (62%) et pour soulager le stress / l'anxiété (54%); ee sur cinq pour améliorer le sommeil (42%) et leur humeur (39%). De plus, les deux tiers (42%) des consommateurs ouverts de non-cannabis envisageraient de consommer du cannabis pour soulager la douleur et un quart (25%) pour améliorer le sommeil. En ce qui concerne les obstacles à l'utilisation par les non-utilisateurs, Mintel a constaté que les obstacles les plus courants sont les odeurs (37%), la fumée (36%) et les problèmes de santé (28%) En ce qui concerne les connaissances sur le cannabis, la firme de recherche a constaté que les les utilisateurs manquent: seulement 41% des non-utilisateurs ouverts pensent être bien informés sur la façon de consommer du cannabis. «Notre recherche montre que de nombreux Canadiens considèrent le cannabis comme un produit très complexe et intimidant et le manque de compréhension en amène beaucoup à l'éviter complètement. Les marques peuvent s'y retrouver en utilisant des plateformes en ligne et des associés de magasins pour informer les consommateurs sur le cannabis. Des lois strictes sur la commercialisation du cannabis signifient que les marques doivent être très prudentes dans leur approche, mais l'utilisation de déclarations factuelles pour informer et familiariser les consommateurs potentiels avec le cannabis est un bon moyen d'établir une position de confiance établir sur le marché.

Laisser un commentaire